Energiezoom
Forums Archives Contact
ZOOM SUR L'ENERGIE MONDIALE Ajoutez vos articles  
 
Sources d’énergie

Gestion de l’énergie

Perspectives

Situation mondiale
Banque de données

ZOOM SUR
 
 
SITUATION ENERGETIQUE : TUNISIE
La majorité de ces réserves sont localisés dans le golf de Gabes ainsi que les bassins de Ghadames au sud du pays. En 2005, la production de la Tunisie en pétrole brut s’élève à 75 000 barils/j. Soit une baisse de 37 % en comparaison avec à la production de la Tunisie entre 1982 et 1984. Actuellement, la production locale du pétrole brut tunisien ne peut pas satisfaire la demande estimée en 2005, à 94000 bbl /j. La Tunisie devrait être en mesure de couvrir au moins une partie de ses besoins dans la décennie a venir

Comme estimé par l’OGJ, la Tunisie dispose d’une modeste réserve de pétrole estimée à 308 million de barils jusqu’a 2006. La majorité de ces réserves sont localisés dans le golf de Gabes ainsi que les bassins de Ghadames au sud du pays. En 2005, la production de la Tunisie en pétrole brut s’élève à 75 000 barils/j. Soit une baisse de 37 % en comparaison avec à la production de la Tunisie entre 1982 et 1984. Actuellement, la production locale du pétrole brut tunisien ne peut pas satisfaire la demande estimée en 2005, à 94000 bbl /j. La Tunisie devrait être en mesure de couvrir au moins une partie de ses besoins dans la décennie a venir. Cependant, une grande partie de sa production dépendra de découvertes ultérieures. Le gouvernement tunisien a crée en 1972 une compagnie pétrolière appelée Entreprise Tunisienne d’Activités Pétrolières (ETAP). Sa mission consiste à gérer l’exploration et la production du pétrole pour le gouvernement tunisien. ETAP a fourni un effort considérable pour l’attraction de grandes compagnies étrangères opérant dans le domaine de l’exploration de nouvelles réserves notamment dans les petits champs du pays. Pour se faire, la Tunisie a procédé à une reforme des lois des hydrocarbures en août 2000. Une des nouveauté apportées par les nouvelles lois concernant les compagnies étrangères consiste a réduire la taxe de 75 à 50% dans le cas ou l’ETAP bénéficie de 40% de la concession. Jusque la, l’ETAP a livré un total de 44 permis d’exploration pour 42 compagnies étrangère et locales opérant dans le pays.
Le rôle de l’ETAP ne se limite pourtant pas à livrer des licences d’exploitation. En effet, elle poursuit l’exploration et la production offshore. Elle travaille avec la compagnie allemande Preussag pour développer les petits champs en Syrie ainsi que des coopérations avec l’Iraq. En décembre 2004, les deux gouvernements tunisien et syrien on signé un contrat de d’exploration au nord-est du la syrie. ETAP a aussi des contrats avec Sonatrach en Algérie ainsi que la compagnie libyenne de pétrole.
La majorité de la production tunisienne ( 73%) provient de de six concessionnairess : Adam, Ashtart, Didon, El Borma, Miskar and Oued Zar. Le reste de la production est assuré par 26 petits concessionnaires. En 2005 Adam Field qui se trouve à Borj el Khadra a procédés a des prospections aux bassins de Ghadames faisant d’elle le premier producteur de pétrole du pays avec 18000 bbl/j. les prospections de Borj el Khadra sont opérés par Agip en partenariat avec Pioneer Natural Ressources, Paldin Ressources et ETAP. Les sites onshore de el borma decouverts par Agip en 1964 à la frontiere avec l’Algérie produisent prés de 12000 bll/j après un pic en 1985 de 70000 bll/j. Ashtar field géré par ETAP quand à elle produit 11500bbl/j.

 

 
 
OBSERVATOIRE DE L'ENERGIE