Energiezoom
Forums Archives Contact
ZOOM SUR L'ENERGIE MONDIALE Ajoutez vos articles  
 
Sources d’énergie

Gestion de l’énergie

Perspectives

Situation mondiale
Banque de données

ZOOM SUR
 
 
LA BRETAGNE PARIE SUR LES ENERGIES MARINES
Premier volet d'un projet global porté par le pôle de compétitivité Mer (pour exploiter l'énergie des courants marins), le prototype d'hydrolienne Sabella a été baptisé à Bénodet. La Région Bretagne saisit ce temps fort pour affirmer sa volonté de devenir "la" région pour les énergies marines et d'accueillir notamment un centre de recherche et d'expérimentation d'envergure nationale. Vent, houle, courants, marée : la Bretagne possède l'un des premiers potentiels physiques français en matière d'énergie marine. Elle est déjà susceptible de fournir d'ici 2010 10 % de la consommation électrique bretonne. La Région veut miser sur ces atouts pour faire de la Bretagne "la" Région française d'expériementation et de développement dans ce domaine et réaliser un schéma régional des énergies marines. Son président, Jean-Yves Le Drian, a profité pour l'annoncer d'une actualité phare : le baptème du prototype d'hydrolienne Sabella (à Bénodet le 28 mars dernier). Dans ce contexte, la Région développe son action dans plusieurs directions.La Région œuvre actuellement en faveur de la candidature de la Bretagne pour accueillir un centre de recherche et d'essai sur les énergies marines. Cette structure nationale fédérerait les inititives de R et D publique et privée dans ce domaine)

Au delà, son président Jean-Yves Le Drian propose de lancer dès 2008 une concertation (à la fois technique et politique) pour élaborer un schéma régional sur les énergies marines. L'objectif est de construire une vision partagée des perspectives ouvertes aujourd'hui par les énergies marines et un cadre commun pour développer recherche, innovations et activités dans ce domaine.

La Région soutient le projet Sabella, premier volet de Marenergie : un projet global labellisé par le pôle de compétitivité Mer. Le projet Marenergie vise exploiter l'énergie des courants marins. Associé à d'autres collectivités et à l'Etat, la Région a financé un tiers des apports de fonds publics du prototype Sabella, soit 111.840 euros.

 

 
 
OBSERVATOIRE DE L'ENERGIE