Energiezoom
Forums Archives Contact
ZOOM SUR L'ENERGIE MONDIALE Ajoutez vos articles  
 
Sources d’énergie

Gestion de l’énergie

Perspectives

Situation mondiale
Banque de données

ZOOM SUR
 
 
PREMIERE CONFERENCE AMERICAINE SUR LES E.R.M
NEW YORK CITY - 17/04/2008 - 3B Conseils -La Première Conférence internationale (The Global Marine Renewable Energy Conference) sur les énergies renouvelables de la mer (ERM) s'ouvre aujourd'hui à New York City et s'achèvera demain. C'est en quelque sorte la soeur cadette des" Entretiens Science et Ethique 2007" qui étaient consacrés au même sujet, à la notable exception près que la manifestation américaine prévoit d'être consacrée à ce seul sujet chaque année. Les deux journées de débats et de conférences prévues, seront co-sponsorisées par Ocean Renewable Energy Coalition (OREC), une association américaine qui regroupe plus de 40 industriels et acteurs du secteur des énergies de la mer. Pour les Etats Unis, c'est une date historique en ce que cette conférence est la première jamais consacrée aux énergies renouvelables de la mer sur son territoire. Les experts de haut niveau invités, tous universitaires, responsables de grandes compagnies agissant dans le domaine des énergies de la mer ou dirigeants politiques, aborderont tous les thèmes ; de celui du financement et celui des incitations fiscales pour les projets, aux problèmes législatifs et administratifs en passant par les impacts environnementaux de ces nouvelles technologies. Le programme des conférences laisse cependant transparaître que c'est surtout de l'énergie des vagues qu'il sera question en fait d'énergies renouvelables de la mer. L'agenda précis des interventions peut être consulté ICI.

La plupart des grands constructeurs dans ce domaine sont d'ailleurs invités à s'exprimer. C'est le cas de Pelamis, Wavebob Ltd., Marine Current Turbine, Verdant Power... Une cession spéciale sera consacrée au projet de Verdant Power dans l'Hudson River, projet connu sous le nom de RITE pour Roosevelt Island Tidal Energy, dont nous avons largement parlé dans ses colonnes. Ce sera l'opportunité pour les experts d'Amérique du Nord de confronter les savoirs et les méthodes entre européens et américains. Les invités majoritairement nord-américains (Etats Unis et Canada) comptent dans leurs rangs quelques représentants des pays européens et notamment du Portugal dont on connaît les implications dans le domaine de l'énergie des vagues avec le projet Pelamis, et l'arsenal législatif tout à fait novateur mis en place (cf. nos diverses archives) pour permettre un développement sans frein de ces énergies. Ce pays devrait être représenté par son " Ministre de l'économie et de l'innovation". Le panel d'intervenants comporte aussi des irlandais, danois, allemands, écossais, anglais, néozélandais... On peut regretter l'absence de représentants français. Mais comme dit le proverbe "on récolte ce que l'on a semé". En l'occurrence... rien !
Article : Francis Rousseau

 

 
 
OBSERVATOIRE DE L'ENERGIE