Energiezoom
Forums Agenda Offres Emploi Archives Contact
ZOOM SUR L'ENERGIE MONDIALE  
 
 
Sources d’énergie

Gestion de l’énergie

Situation mondiale

Perspectives
Banque de données

ZOOM SUR
 
UN PROGRAMME DE PARTICIPATION COMMUNAUTAIRE A L’ENERGIE EOLIENNE
Les gens du Nouveau-Brunswick auront la possibilité de contribuer de façon significative à la croissance de la plaque tournante de l’énergie grâce au lancement d’une initiative d’engagement communautaire en matière d’énergie éolienne. Le professeur Yves Gagnon, titulaire de la Chaire K.-C.-Irving en développement durable à l’Université de Moncton, entreprendra des consultations auprès des collectivités sur la façon dont elles peuvent maximiser les avantages issus de la mise en valeur de l’énergie éolienne dans la province. Il s’agit d’une approche pratique et interactive en réaction au désir de la population de participer à l’émergence de l’industrie éolienne.
MAROC : SM LE ROI PRESIDE UNE SEANCE DE TRAVAIL SUR LE SECTEUR ENERGETIQUE
Cette étude, financée par le Fonds Hassan II pour le Développement Economique et Social, comporte également une deuxième phase relative à la mise en place d'une stratégie renouvelée et la planification des capacités à l'horizon 2020-2030 et une troisième phase portant sur la réorganisation du secteur. Les conclusions de la première phase de cette étude ont été présentées à SM le Roi par Mme Amina Benkhadra, ministre de l'Energie, des Mines, de l'Eau et de l'Environnement, qui a tout d'abord rappelé le contexte énergétique mondial marqué par la hausse continue des prix du pétrole et ses répercussions sur les finances publiques.
ÉNERGIE:LE PRIX DU PETROLE EST TROP ELEVE POUR TOUT LE MONDE
Le prix du pétrole "est trop élevé pour tout le monde", a estimé lundi le directeur général de l’Agence internationale de l’énergie (AIE), Nobuo Tanaka, lors d’une conférence de presse à Rome en marge du Forum international de l’énergie. "Les prix du pétrole sont trop élevés pour tout le monde et particulièrement pour les pays en développement qui font également face à l’augmentation d’autres coûts", allusion à la flambée alimentaire, et "compte tenu des risques qui planent sur l’économie mondiale à l’heure actuelle", a dit M. Tanaka. Il a par ailleurs jugé que pour le moment, "la production est suffisante", car l’AIE table sur un affaiblissement de la demande dans la foulée du ralentissement économique mondial, même si la demande reste forte dans les économies émergentes, en Inde, en Chine et au Moyen-Orient.
PRODI ET LA HAUSSE DU PRIX DU PETROLE
Prodi alarmiste Une hausse de 10 dollars du baril de brut coûte 500 milliards de dollars à l’économie mondiale, a estimé lundi à Rome le chef du gouvernement de centre-gauche sortant en Italie Romano Prodi. "Il est nécessaire que les prix pétroliers soient relativement stables et à un niveau acceptable pour les consommateurs comme les producteurs", a-t-il plaidé, lors du Forum international de l’Energie à Rome."Des prix trop élevés pèsent sur l’économie mondiale, particulièrement sur les pays pauvres", avec un coût au niveau planétaire "estimé à 500 milliards de dollars par augmentation de 10 dollars du baril", a-t-il ajouté à cette conférence qui réunit de dimanche à mardi les pays producteurs et consommateurs de pétrole.
NOUVELLES ENERGIES: LE MAROC BIEN PLACE POUR DEVENIR UN GRAND PRODUCTEUR
Le Maroc dispose des ressources qui le prédestinent à devenir un grand producteur des nouvelles énergies, notamment éolienne, thermosolaire et hydraulique, a indiqué le secrétaire adjoint américain à l'efficacité énergétique et aux énergies renouvelables, Alexander Karsner. Le Maroc pourrait produire les énergies renouvelables et devenir, une fois libéré du fardeau de la facture pétrolière, un acteur important dans le secteur, a déclaré M. Karsner lors d'une rencontre sur les stratégies du Maroc pour promouvoir les énergies renouvelables, organisée mardi par l'ambassade du Maroc à Washington, en marge de la conférence internationale sur les énergies renouvelables, Wirec 2008, marquée par la participation de la ministre de l'énergie, des mines, de l'eau et de l'environnement, Mme Amina Benkhadra.
L’ENERGIE EN ALGERIE A L’HORIZON 2030
L’Algérie ne dispose plus que de 20 à 30 années de production de pétrole et de gaz d’où l’urgence de la mise en place d’une stratégie énergétique ambitieuse.
LA SECURITE ENERGETIQUE EN TUNISIE EN DEBAT
Une journée d'étude a été organisée, mercredi, à la Chambre des députés au Bardo, sur le thème «la sécurité énergétique en Tunisie». Cette journée, à laquelle ont participé plusieurs parlementaires (députés et conseillers) et des experts en énergie, a permis de passer en revue la conjoncture énergétique dans le monde et les stratégies adoptées par la Tunisie pour atténuer l'impact de la hausse des prix des hydrocarbures. M. Fouad Mebazaa, président de la Chambre des députés, qui présidait les travaux de cette manifestation, a souligné que cette rencontre vient approfondir la réflexion sur la sécurité énergétique en Tunisie, sensibiliser davantage à la situation dans le monde et inciter à réfléchir sur les moyens de faire face à la flambée des prix des hydrocarbures.
AAER FABRIQUERA DES MOYEUX D'EOLIENNE A THETFORD MINES
La firme AAER, de Bromont, met sur pied un partenariat pour fabriquer des moyeux d'éoliennes à Thetford Mines. Dès les trois premières années, on procèdera au Québec au coulage et à l'usinage de 320 moyeux d'éoliennes. Il s'agit d'une première canadienne. Ce secteur d'activité est surtout développé en Europe.
<<Début    <Précédent 1 2 3 4 5 6 7 8 10 11 12 13 14 15   Suivant>     Fin>>

Actualités
 
Agenda de la semaine

14-15 novembre 2007
Démantèlement des installations et réhabilitation de sites contaminés

Journées organisées par la Section de Protection Technique de la Société française de protection radiologique (SFRP) à Paris

15 novembre 2007
Ethique et expérimentation animale

par C. MILHAUT et Nicolas DUDOIGNON, IRSN/DRPH/SRBE. Conférence organisée dans le cadre des "jeudis de la radiobiologie" du Service de radiobiologie et d'épidémiologie (SRBE).

        Suite de l'agenda
 
OBSERVATOIRE DE L'ENERGIE